TERRES SIGILLEES

Un peu d'histoire

La poterie Jamon du Japon, produite 10 000 ans avant notre ère , serait la plus ancienne. Le  polissage était largement utilisé pour donner une apparence lisse, brillante à la pièce et la  rendait en partie imperméable. Ces dernières étaient cuites à l'air libre et  parfois carbonisées.

Ce type de cuisson associé à des combinaisons variées de rouge oxydé et de noir a été vu  3500 ans avant JC  en Egypte ou encore sur l'ile de Chypre vers 2500 av JC.

La technique de la terre sigillée

La terre sigillée est un revêtement argileux qui  recouvre les pièces crues polies à l'aide d'une agate. Cette technique rend les pièces  imperméables et ce sans émail.

Mon travail singulier

Je puise mes influences dans toutes ces techniques de terres enfumées. 

La cuisson se fait  dans des contenants, semi-fermés  avec divers combustibles ou encore des oxydes, en fonction de l'effet recherché

 

unnamed (1).jpg
unnamed (12).jpg
unnamed (13).jpg
unnamed (9).jpg